Résumé Anges et démons de Dan Brown

Anges et démons 

Robert Langdon, le célèbre spécialiste de symbologie religieuse, est convoqué par le Conseil européen pour la recherche nucléaire à Genève. Le physicien Leonardo Vetra a été retrouvé assassiné dans son laboratoire. Sur son corps, gravé au fer rouge, un seul mot : ILLUMINATI. Les Illuminati, une confrérie secrète, formée au XVIe siècle par des savants persuadés que l’Eglise constitue l’obstacle essentiel aux progrès du savoir. Un cercle d’initiés disparu depuis quatre siècles, qui resurgit et qui a juré d’anéantir l’Église catholique. Langdon ne dispose que de quelques heures pour sauver le Vatican qu’une terrifiante bombe à retardement menace ! Après le succès international de Da Vinci code, cette nouvelle enquête de Robert Langdon nous entraîne à Rome, dans ses églises et ses catacombes, au cœur même du Vatican où les cardinaux sont réunis en conclave.

Avis d’Aliastasia

« Science et religion ne s’opposent pas.

La science est encore trop jeune pour comprendre. »

Anges et démons de Dan Brown, quel livre ! C’est sans surprise un véritable coup de coeur ! L’univers de cet auteur est juste incroyable. Il y’a de l’intrigue, de l’action, des références historiques et scientifiques à vous faire tourner la tête ! J’avais adoré Da Vinci Code et encore plus Anges et démons où on est plongé dans un tourbillon à la quête d’une secte qu’on pensait longtemps disparue…

Nous suivons Robert Langdon, un expert en symbologie religieuse. Il a été appelé par un grand laboratoire scientifique nommé le CERN (Conseil Européen pour la recherche nucléaire). Un physicien a été retrouvé mort, et sur son corps est gravé au fer rouge l’ambigramme  du mot « Illuminati »…

Depuis la nuit des temps, l’Eglise catholique s’oppose à tout ceux qui contestent leur pouvoir. Et les Illuminati, une confrérie formée par des savants, est persuadée que l’Eglise a confisqué la quête de la vérité, qu’elle a eu recours au mensonge pour manipuler la vérité afin de servir leurs propres intérêts et n’hésitant pas à écraser ceux dont les découvertes ne servaient pas leur politique.

Les Illuminati se sont emparé d’une quantité infime d’antimatière (que le CERN a développé), c’est l’énergie la plus puissante qu’on connait à ce jour (en d’autres termes on l’appelle aussi la particule de Dieu). Cette entité est dangereuse et les Illuminati l’ont bien caché au Vatican. Le Saint-Siège étant le symbole de la chrétienté, donc son annihilation constitue l’acte ultime pour leur vengeance.

Et c’est là qu’intervient Robert Langdon, en compagnie de Vittoria, la physicienne qui a développé l’antimatière, ils vont essayer de trouver le meurtrier et mettre la main sur la voie de l’illumination. Nous sommes donc plongé dans une quête palpitante de la vérité ! Dans les rues de Rome, nous explorons les lieux, comme le Panthéon, le Vatican, l’Eglise Santa Maria Della Vittoria ou bien Santa Maria Del Popolo, etc. Où les oeuvres du célèbre Le Bernin (Bernini) constituent des indécises irréfutables pour trouver les Illuminati.

Je ne vous en dévoile pas plus ! Ce livre est une merveille ! Au delà de ses 710 pages, on ne les sent pas. Le livre est tellement addictif et prenant qu’on ne sent pas les pages défilées. J’ai adoré l’histoire, les références scientifiques et historiques, les secrets cachés, même si cela reste une oeuvre fictive, il y’a tellement de faits réels et de renseignements intéressants que nous sommes obligés d’y croire. Bref, un grand OUI pour ce livre ! Je vous invite également à voir le film même s’il y a quelques changements par rapport au bouquin.

Extraits préférés :

« Dieu, Bouddha, la Force ultime, Jehovah, le point d’unicité, quel que soit le nom qu’on lui donne, le résultat est le même. La science et la religion sont en fait d’accord sur un postulat : l’énergie pure est la matrice de la création. »

« La science me souffle que l’existence de Dieu est incontournable. Mon esprit m’explique que je ne comprendrai jamais Dieu. Et mon coeur me suggère que ce n’est pas ma vocation de le comprendre. »

« Voilà des siècles, réplique le camerlingue, que l’Eglise laisse la science détruire à petit feu la religion, sans rien faire pour l’en empecher. Les scientifiques démystifient les miracles. Ils dressent le cerveau de l’Homme à dominer son coeur. Ils accusent la religion d’être l’opium du peuple, et Dieu de n’être qu’une hallucination – une béquille illusoire pour ceux qui sont trop faibles pour accepter la vanité de la vie humaine. Comment pouvais-je rester le témoin impuissant de cette appropriation de la puissance divine ? Vous parlez de preuves. Tout ce que cela prouve, c’est que la science est ignorante ! Qu’y a-t-il de mal à admettre l’existence d’une entité qui dépasse notre compréhension ? Le jour o^la science prouvera l’existence de Dieu en laboratoire, les hommes n’auront plus besoin de la foi ! »

« Dieu n’est pas une autorité omnipotente qui nous regarde d’en haut, et menace de nous précipiter dans les flammes de l’enfer si nous ne lui obéissons pas. Dieu, c’est l’énergie qui circule dans les synapses de notre cerveau, et dans le tréfonds de nos coeurs. Dieu est partout ! »

Note : 5/5 (Coup de coeur)

  • Date de parution : 01/04/2015
  • Éditeur : JC Lattès
  • Nombre de pages : 710

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *