Devenir de Michelle Obama

Devenir

« Il y a encore tant de choses que j’ignore au sujet de l’Amérique, de la vie, et de ce que l’avenir nous réserve. Mais je sais qui je suis. Mon père, Fraser, m’a appris à travailler dur, à rire souvent et à tenir parole. Ma mère, Marian, à penser par moi-même et à faire entendre ma voix. Tous les deux ensemble, dans notre petit appartement du quartier du South Side de Chicago, ils m’ont aidée à saisir ce qui faisait la valeur de notre histoire, de mon histoire, et plus largement de l’histoire de notre pays. Même quand elle est loin d’être belle et parfaite. Même quand la réalité se rappelle à vous plus que vous ne l’auriez souhaité. Votre histoire vous appartient, et elle vous appartiendra toujours. À vous de vous en emparer. »

Avis d’Aliastasia

« Devenir » est l’autobiographie d’une femme iconique : Michelle Obama, celle qui fut la 44ème Première Dame des États-Unis d’Amérique et la toute 1ère First Lady afro-américaine. Elle se livre sans tabous sur son parcours depuis son enfance jusqu’à sa fonction au sein de la présidence des États-Unis.

Dans son livre, Michelle Obama se confesse sans interdits mais avec pudeur sur sa vie. Elle ne lésine pas sur les détails, nous immergeant sans ménagements dans son quotidien. Comment cette afro-américaine issue du quartier du South Side de Chicago s’est battue pour penser par elle-même et à faire entendre sa voix et ainsi arriver en haut de l’échelle ? « Devenir » se divise en trois grandes parties : « Devenir Moi », « Devenir Nous », et « Devenir Plus » :

Devenir Moi

Dans cette partie, Michelle relate son enfance, sa vie dans le South Side, comment sa famille lui a inculqué ses valeurs et l’importance des études, du travail et le fait de toujours viser plus haut. Elle nous décrit que malgré les nombreux obstacles auxquels elle a fait face, elle a su se recentrer sur elle-même, se concentrer sur ses objectifs, ne laissant aucune barrière freiner sa cadence. Michelle aspirait à la réussite, en se battant pour travailler dur, entrer dans les meilleurs écoles et universités, chose qui n’était pas évidente : le jugement raciale constituait un frein dans chacune de ses démarches.

La personnalité de Michelle est psychorigide, déterminée à cocher toutes les cases et à réussir. Elle évaluait ses objectifs, analysait ses résultats, et elle comptabilisait ses gains. S’il y’avait un défi à relever, elle le relevait. Voici la vie d’une jeune fille obnubilé par une chose : Est-elle à la hauteur ? Dotée d’un esprit analytique, intelligente et ambitieuse, elle avait été nourrie pendant son enfance de débats avec ses parents autour de la table de dîner. Les conseils précieux de son père « Travailler dur, rire souvent et toujours tenir parole », le dévouement de sa mère à les élever en adultes, Michelle et son frère, et le fait de s’entourer de personnes qui croyaient en elle, lui ont permis de devenir la femme qu’elle est aujourd’hui.

Devenir Nous

Devenue avocate dans un cabinet, examinant des questions abstraites de propriété intellectuelle pour de grandes sociétés, elle a aidé également à faire pousser la prochaine génération de jeunes avocats. C’est ainsi qu’elle a fait la rencontre d’un certain Barack Obama. C’était son stagiaire, et elle était sa tutrice. Barack était intelligent, charismatique et s’attirait la sympathie des personnes qu’il côtoie. Il était quelqu’un de très ambitieux avec une certitude de pouvoir changer quelque chose dans le monde. Michelle se sentait dépassée face aux convictions de Barack. Sa détermination faisait à Michelle l’effet d’un défi involontaire à la sienne. La menant à se poser des questions sur la direction qu’elle veut donner à sa vie, le genre de personne qu’elle a envie d’être, quelle contribution est-ce qu’elle veut apporter au monde, etc. Elle a passé en revue ses compétences, et réfléchissait à ce qu’elle pourrait faire et les aspirations auxquelles elle tenait.

Derrière l’image qu’elle véhicule, il y’a de l’incertitude. Son éducation lui a appris à être confiante et à ne pas s’imposer de limites. Elle voulait vivre avec l’entrain, l’optimisme, l’indépendance d’une femme qui ne songe qu’à sa carrière et en même temps, elle était attirée par la normalité rassurante d’une existence d’épouse et de mère. Elle voulait conjuguer vie professionnelle et vie familiale. Comme Barack, elle aspirait à offrir plus au monde, se lançant ainsi dans le domaine associatif. Et Barack quant à lui estimait vouloir se lancer dans la politique…

Michelle ne s’intéressait pas à la politique mais a souhaité s’engager en soutenant son mari dans son parcours sans fautes pour accéder à la plus haute fonction, celle de Président des États-Unis d’Amérique. Le rôle de Michelle fut prépondérant dans l’ascension de Barack.

Devenir Plus

Pendant les élections électorales, le rôle de Michelle consistait essentiellement à visiter les circonscriptions pour rencontrer les militants démocrates, à prendre la parole devant de petits groupes, à regonfler les bénévoles, et à tâcher de convaincre les représentants communautaires. Suite aux différentes attaques médiatiques reçues, sur son comportement et l’image de « femme noire en colère » qu’on lui a reproché, elle s’est imposée pour définir ce qu’elle est et n’avait pas l’intention de s’installer dans un rôle passif et d’attendre que l’équipe de Barack lui donne des instructions.

Dans cette partie, Michelle Obama nous raconte l’avant, le pendant et l’après Maison Blanche, nous décrivant l’envers du décor (comme le protocole de sécurité). Elle nous explique la difficulté de conjuguer vie normale et vie politique. Elle nous évoque aussi les causes dans lesquelles elle s’est engagée (Exemple : « Let’s Move ») ou encore l’éducation des filles.

En résumé…

Michelle Obama, cette femme emblématique de notre siècle revient, dans son livre, de manière simple et ouverte sur sa vie, une vie qui aurait pu ressembler à tellement d’autres. Elle nous a décrit les chemins pris, les choix faits, les rencontres qui l’ont faite « devenir » ce qu’elle était profondément. Elle s’est livré sur la question du couple et des compromis que le couple exige ; sur la question de la place des femmes dans le monde et sur tant de sujet qui peuvent toucher chacun et chacune d’entre nous.

C’est une femme ordinaire qui s’est retrouvée embarquée dans une aventure extraordinaire. En partageant son histoire, elle a aspiré à ouvrir la voie à d’autres histoires et à d’autres voix; élargir sa voix pour permettre à d’autres de comprendre qu’ils ont leur place dans le monde.

Extraits :

« Dans la vie, il faut maîtriser tout ce qu’on peut maîtriser. »

« Bien des années plus tard, je suis tombée amoureuse d’un garçon qui, comme Suzanne, laissait ses affaires traîner en tas et ne voyait absolument pas l’intérêt de plier ses vêtements. Grâce à Suzanne, j’avais appris à vivre en bonne intelligence avec les gens comme lui – je vis d’ailleurs toujours en bonne intelligence avec cet homme-là. Voilà peut-être la principale leçon qu’une manique de l’ordre peut tirer de l’univers étrange et comprimé de l’université : il y’a tout simplement d’autres façons de vivre. »

« Peut-être est-ce le problème majeur quand on se préoccupe trop de l’opinion des autres : ça vous pousse à vous engager sur des chemins balisés – sur la voie du Alors-ça-c’est-formidable – et à ne pas en dévier pendant longtemps. Ça peut vous empêcher de faire des embardées et même d’envisager d’en faire parce que vous estimez que le prix à payer est trop élevé, que vous risquez de perdre l’estime d’autrui. 

« J’ai alors formulé à titre d’essai une nouvelle hypothèse : peut-être étais-je davantage responsable de mon bonheur que je ne me permettais de l’être. »

« Je crois que devenir ne signifie pas atteindre une destination ou un objectif donné. Je vois plutôt cela comme un mouvement qui porte vers l’avant, un moyen d’évoluer, une façon d’aspirer en permanence à s’améliorer. »

« Le voyage n’est pas terminé. Je suis devenue mère, mais j’ai encore beaucoup à apprendre de mes enfants, et beaucoup à leur offrir. Je suis devenue épouse, mais je continue à m’adapter et à être touchée par ce que signifie vraiment aimer une autre personne et faire sa vie avec elle. Je suis devenue, en un certain sens, une femme de pouvoir, et pourtant il y a encore des moments où je manque d’assurance, où j’ai l’impression de ne pas être entendue. C’est un parcours qui se fait pas à pas. Devenir exige autant de patience que de rigueur. Devenir, c’est ne jamais renoncer à l’idée que l’on peut encore grandir. »

Note : 4,5/5

  • Date de parution : 29/01/2020
  • Éditeur : Livre de poche
  • Nombre de pages : 792

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *