Résumé de « Harry Potter et L’enfant Maudit »

Le texte intégral de la pièce de théâtre réalisé par J.K. Rowling, John Tiffany & Jack Thorne

La huitième histoire.

Dix-neuf ans plus tard.

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il travaille au cœur des secrets du ministère de la Magie. Marié et père de trois enfants, Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, tandis que son fils Albus affronte le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.

Quand passé et présent s’entremêlent dangereusement, père et fils se retrouvent face à une dure vérité : les ténèbres surviennent parfois des endroits les plus inattendus.

Avis d’Aliastasia

Que vous dire ? Comment décrire le sentiment que j’ai eu lorsque j’ai appris qu’une suite d’Harry Potter allait sortir… Harry Potter et moi ? C’est une longue histoire. A la sortie du 1er film en 2001, j’avais 10 ans, presque le même âge qu’Harry quand il a reçu sa lettre de Poudlard. J’ai grandi avec Harry Potter. C’est toute mon enfance et cela continue jusqu’à maintenant. Certaines personnes ne comprennent toujours pas pourquoi je suis autant fan d’Harry Potter mais c’est comme ça. J’ai vu Harry Potter grandir, j’ai grandi avec Harry Potter, voilà tout. Je ne peux pas décrire ce que je ressens lorsque j’entends le thème d’Harry Potter : poils hérissés, frissons et des yeux qui brillent. C’est un fait c’est comme ça. Harry et moi c’est pour la vie 💜

Bon assez d’émotions 😂 revenons-en à nos moutons. Qu’est ce que j’ai pensé de ce 8ème livre d’Harry Potter ? Pour rappel, Harry Potter et L’enfant Maudit est le texte intégral de la pièce de théâtre produite pour la première fois par Sonia Friedman Productions, Colin Callender et Harry Potter Theatrical Productions. La première représentation a eu lieu au Palace Theatre, à Londres, le 30 juillet. C’est une nouvelle histoire écrite par J. K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne.

De quoi ça parle ?

19 ans plus tard, on se retrouve avec un Harry Potter marié à Ginny Weasley et père de trois enfants : James, Albus et Lily. Le petit Albus est différent de son frère et de sa sœur. Avec un héritage aussi lourd laissé par son père, Albus est plein de doutes, hésite et il a du mal à trouver sa place à l’école. Il n’est pas aussi doué qu’il le souhaiterait et n’a pas beaucoup d’amis… Je ne tiens pas à vous spoiler, sinon vous allez me détester 😂 , mais je vais vous raconter l’essentiel.

Tout d’abord, quand j’ai su que le 8ème livre serait une pièce de théâtre, j’ai fait la moue. Je craignais que ce ne soit trop pénible mais en fin de compte, non, ça se lit bien et vite ! Bon sang c’est trop court ! 😭 Ensuite, comme vous le savez, Harry Potter est une saga épique ! Lue et relue, aimée, adorée, respectée, vénérée même ! Une saga qui a vibré toute une génération. Je ne dirais pas que ce 8ème livre n’est pas bon mais il lui manque cette profondeur qu’on retrouve dans les autres livres de la saga.

Je ne vous le cache pas, j’ai adoré lire Harry Potter et L’enfant Maudit et je ne le regrette pas une seule seconde. Replonger dans la magie, retrouver Harry, Ron, Hermione… Connaitre ce qu’ils sont devenus… C’était vraiment incroyable. L’histoire du livre en elle-même est bien fondée. Mais… Je ne comprends pas pourquoi Harry ou même Hermione ont autant changé ? Depuis quand, Harry est devenu intolérant et ne juge quelqu’un que par ses origines ? Alors qu’à la base la série est basé sur la tolérance. Depuis quand est-il devenu un père indigne qui ne jure que par son travail au Ministère alors que son rêve le plus cher est de faire partie d’une famille ? Je comprends qu’il soit mal à l’aise dans son rôle de père mais non, non, je ne retrouve pas Harry désolé. Hermione quand à elle, le pouvoir ne lui réussit pas bien non plus… Bref nos héros ont bien changé, ça c’est certain. On a du mal à les reconnaître…

Quant à Albus et son sentiment de fils mal-aimé, ça m’a réellement agacée au début du roman. Je ne me suis pas du tout attachée à lui. Bon, ne nous attardons pas sur le négatif. J’ai vraiment été surprise par la personnalité de Scorpius, le fils de Drago Malefoy. Je vous le dis, il n’a rien à voir avec son père. C’est quelqu’un de sympathique, d’intelligent, prudent, loyal, sincère et sensible. Et c’est le héros de l’histoire selon moi. Albus ne pouvait rêver mieux comme meilleur ami. Leur relation est vraiment touchante. C’est un sacré duo et ils ont vraiment fait bavé leurs parents.

Pour résumer, replonger dans le monde d’Harry Potter, c’est MAGIQUE ⚡️ et très rafraîchissant ! Cela m’a donné envie de relire toute la saga. Mais sinon, ce 8ème livre est bien tourné certes mais sans renouvellement. si vous avez déjà fait votre deuil d’Harry Potter, et êtes de nature curieuse, vous trouverez peut-être cette lecture intéressante.

Si vous l’avez déjà lu, dites-moi ce que vous en avez pensé ? Vous avez aimé, détesté ? Les avis sont mitigés et j’aimerais connaitre le votre 😉

Note : 3.5/5

Ne manquez pas la sortie du film « Les animaux fantastiques » dans lequel J. K. Rowling semble avoir déversé toute son inventivité et sa fougue avec brio ! Sortie prévue le 16 novembre 2016 !

Vous aimerez peut-être aussi

5 comments

Répondre

Ton article est génial ! Moi aussi, je l’ai lu, je l’ai même terminé ce matin et je l’ai aussi adoré !! Je suis retournée en enfance avec ce huitième tome.

Répondre

Merci Alison ! Oui ça fait du bien de retrouver nos héros. Dommage que ça se lit vite. Trop court 🙁

Répondre

Ahhh ! entre les bonnes critiques et les déceptions, je n’ose pas me lancer !

Répondre

Je suis assez d’accord: j’ai adoré replonger dans cet univers, mais je n’ai pas non plus été transcendée… J’ai trouvé l’histoire un peu creuse. Et Albus m’a exaspéré du début à la fin. Je trouve que Ron est tournée en ridicule et que la plupart des personnages ont perdu en substance
et profondeur!

Répondre

Exactement ! On est bien loin de la plume de l’auteure…

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *