Résumé de La Sirène de Kiera Cass

La Sirène

Une fille au lourd secret.
Le garçon de ses rêves.
Un océan les sépare.

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l’Océan en poussant les humains à la noyade. Son arme ? Une voix fatale pour qui a le malheur de l’entendre… et qui l’oblige à se faire passer pour muette lorsqu’elle séjourne sur la terre ferme.
Akinli, lui, est un séduisant jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé.
Alors que leur amour naissant leur fait courir un grave danger, Kahlen est-elle prête à tout risquer pour Akinli ?

Avis d’Aliastasia

Ayant adoré la saga « La Sélection » de Kiera Cass, et quand j’ai vu que son premier livre La Sirène a été traduit en français, je suis allée directement l’acheter. Il a squatté dans ma bibliothèque pendant deux ans et là je me suis enfin lancée dans cette lecture à la couverture aussi belle que celle de La Sélection.

Pour résumer, on suit Kahlen, une sirène dévouée à l’Océan. Elle et ses soeurs vivent muettes, car si elles disaient un seul mot, leurs voix tueraient tout ceux qui l’entendaient : nous, pauvres humains, bien évidemment. Une fois, quant elle était dans une bibliothèque, elle se fait abordé par un charmant jeune homme, qui tout de suite lui a plu et réciproquement. Kahlen n’a pu l’oublier et pour ne pas attiser la colère de l’Océan, qui leur interdisaient à elle et ses soeurs de revoir des personnes et de s’attacher, elle s’enfuit. Mais par une je ne sais quelle attirance, elle se retrouve à Port Clyd, la ville où vivait Akinli ! Elle passa deux journées merveilleuses auprès de lui et de sa famille, mais un baiser les condamna tous les deux…

Je ne vous raconte pas la suite, je vous laisse la découvrir à votre tour. Alors, qu’est ce que j’ai pensé de ce livre ? La vérité ? Je n’en sais rien. Cette lecture ne m’a fait ni chaud ni froid, je ne sais pas si c’est à cause de mes exigences, qui, de plus en plus deviennent pointilleuses mais La Sirène fut une lecture sans plus. C’est une jolie histoire, c’est vrai, qui aurait pu être géniale mais je n’ai pas trop accrochée. Explorer le mythe de la sirène aurait pu être intéressant, mais je trouve que ça n’a pas été suffisamment développé. L’intrigue à la fin aurait pu rectifier le tir mais la chute, la découverte du fin mot de l’histoire a été une douche froide. Trop prévisible, trop classique. Quand à l’histoire d’amour, elle promettait des émotions explosives mais j’ai trouvé que c’était trop plat, trop facile. Il n’y a pas eu d’obstacles pour forger leur amour. C’est du style, je l’ai vu, il m’a vu, on s’est aimé.

Bref, vous l’avez compris, cette lecture fut un peu décevante pour moi. Le texte est fluide et simple mais je n’ai pas accrochée. Si j’ai été attirée par cette magnifique couverture, le contenu laisse à désirer. Il y’a une différence entre la série La Sélection et je suis venue à me demander si ce n’est pas parce que La Sirène est le premier livre de l’auteure…

Note : 2,5/5

  • Date de parution :22/09/2016
  • Éditeur : Collection R
  • Nombre de pages : 360

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *