Résumé de « Le Pacte d’Emma » de Nine Gorman

Le Pacte d’Emma de Nine Gorman

« Je pensais qu’en me lançant dans ce pacte je risquais seulement ma vie,
Mais c’est ma raison qui est en train de s’envoler.
Je l’ai embrassé, mais ce n’est pas ce qui est le plus déraisonnable.
Ce qui l’est, c’est que j’ai aimé ça. »

Avis d’Aliastasia

Tout d’abord un grand merci aux éditions Albin Michel pour l’envoi de ce roman. J’avoue qu’il me faisait de l’oeil depuis sa sortie et j’ai été trop contente lorsqu’Audrey de la maison d’édition me l’a proposé. Alors, si vous me suivez sur mon compte Instagram @aliastasia, vous avez surement vu ma surprise lorsque j’ai découvert que Le Pacte d’Emma parlait de vampires lol Moi qui m’attendait à un livre dramatique, à aucun moment je n’ai deviné que l’histoire tournait autour des vampires xD

Alors, de quoi ça parle ? Pas de spoil c’est promis, je vous éclairci un peu l’histoire, car le résumé ne laisse rien paraitre. Nous suivons Emma, une jeune femme atteinte d’une maladie incurable. Elle s’en va vivre à NYC avec son frère Jonathan car elle ne supportait plus de rester dans leur maison de famille. Sa pathologie neurodégénérative, qu’elle appelle Becky, lui fait perdre peu à peu la mémoire, des fois même la tête. Selon elle, elle est née avec un compteur de vie trafiqué, et ne pense jamais au futur. Se sachant condamnée, elle évite de se projeter. Jusqu’au jour où Emma va être amenée à rencontrer le PDG d’Anderson Corporation, qui s’avère être un vampire… Se basant sur les histoires vampiriques qu’elle connaissait, elle a eu une idée : et si elle se transformait en vampire ? Pour guérir ? Mais les choses n’étaient pas si faciles… Andrew Anderson, le PDG vampire n’était pas très coopératif…

Là, je vous vois venir, vous allez me dire que c’est un cliché : une pauvre humaine qui tombe amoureuse d’un puissant vampire. C’est vrai, au départ je me suis dit la même chose mais en découvrant petit à petit l’histoire, j’ai adoré. La plume de l’auteure est envoutante, je me suis facilement pris dans le récit. C’était addictif. J’ai également aimé le personnage d’Andrew qui m’a rappelé mon Cinquante Nuances <3 D’ailleurs, je trouve que le livre est un mélange de Cinquante Nuances de Grey et de The Vampire Diaries.

Sinon, l’héroïne est très attachante aussi, sa situation nous émeut et le dénouement de l’histoire nous brise le coeur. La fin nous laisse croire qu’il y aura une suite, et j’ai hâte de la connaitre. Alors, si vous amateur de ce genre, vous allez vous régaler !

Citations préférées :

«  N’attends pas sagement que la maladie te prenne tout ce que tu as. Prends ce que tu veux : réalise tes rêves, ma chérie. Ne pense jamais que ce que tu désires est inaccessible. »

« La maladie ne se contente pas de détruire la personne par petits bouts : elle grignote aussi le bonheur des proches, le remplaçant par une sentiment d’impuissance et d’abattement. »

« On n’a qu’une vie, tu sais. Il vaut mieux être acteur que spectateur. »

« On ne vit qu’une fois, Emma. N’étouffe pas tes sentiments, vis les choses intensément, ok ? »

« Je ne crois pas à la rédemption. Tout arrive pour une raison qui nous échappe, mais j’aime à penser qu’il existe un sens aux ténèbres qui nous consument, comme une étape avant de toucher la lumière. » – Kate Lightwood.

Note : 4/5

  • Date de parution : 02 novembre 2017
  • Éditeur : Albin Michel
  • Nombre de pages : 400

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *