Résumé de Reine de Cendres d’Erika Johansen

Reine de Cendres

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde l’escorte de son repaire à la capitale, où elle doit reconquérir la place qui lui revient de droit. Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente. Long périple semé d’embûches, plein de bruit et de fureur, de trahisons et de combats… Pour Kelsea, l’épreuve ne fait que commencer.

Avis d’Aliastasia

J’ai totalement craqué en voyant la couverture du livre « Reine de Cendres » d’Erika Johansen. Mais aussi, en m’apercevant qu’Emma Watson avait lu et recommandé cette trilogie ! Mais alors de quoi ça parle ?
Kelsea vit avec ses deux tuteurs Barty et Carlin dans une chaumière isolée. Jusqu’au jour de son 19eme anniversaire, où les Gardes de la Reine sont venus la chercher pour l’emmener au royaume du Tearling. Kelsea est la fille de l’ancienne reine et héritière du trône. De nombreux ennemis comme les Caden ou encore son oncle tentent de l’assassiner pour l’empêcher d’accéder au trône.

Ce que j’ai aimé dans ce premier tome c’est la narration de l’auteure. Les scènes sont détaillées et l’histoire est entrainante. On est en immersion totale dès les premières lignes.

Kelsea ne ressemble pas aux princesses et aux reines qu’on connait. Elle est forte et a de la personnalité. Elle s’est battue pour reprendre ce qui lui revient de droit et pour ça je l’admire beaucoup. Tout au long du livre, on voit son évolution et son dévouement pour apprendre à gouverner, pour sauver son peuple de la Reine Rouge, et contrer le traité signé avec elle par sa mère, la défunte Reine Elyssa.

J’ai également apprécié la Garde de la Reine, particulièrement Lazarus prénommé Massue, qui veille de près sur Kelsea et qui a un charme avunculaire. Mais aussi, j’ai bien aimé le Fetch, un rebelle qui m’a beaucoup intriguée, on ne sait pas s’il est du côté du bien ou du mal.

Bref, Reine de Cendres mêle suspens, héroïsme, action, combats, et intrigue. Un condensé d’évènements dans un seul et unique ouvrage. Le seul petit bémol c’est qu’à un certain moment, j’ai senti une longueur dans quelques scènes. Mais sinon, il me tarde de me plonger dans le deuxième tome.

Extrait préféré :

« Je ne comprends pas votre fascination. Ces satanés livres ne servent à rien; ça ne se mange pas, ça ne vous protège pas du danger. Mais manifestement, ils comptent pour vous plus que tout au monde. »

Note : 4/5 

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *