Résumé de Ragdoll de Daniel Cole

Ragdoll

Votre nom figure sur la liste du tueur.

La date de votre mort aussi…

Un « cadavre » recomposé à partir de six victimes démembrées et assemblées par des points de suture a été découvert par la police. La presse l’a aussitôt baptisé Ragdoll, la poupée de chiffon.

Tout juste réintégré à la Metropolitan Police de Londres, l’inspecteur « Wolf » Fawkes dirige l’enquête sur cette effroyable affaire, assisté par son ancienne coéquipière, l’inspecteur Baxter.

Chaque minute comte, d’autant que le tueur s’amuse à narguer les forces de l’ordre : il a diffusé une liste de six personnes, assortie des dates auxquelles il a prévu de les assassiner.

Le dernier nom est celui de Wolf.

Avis d’Aliastasia

Avant de vous donner directement mon avis, je tiens à remercier les éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce livre. C’est le premier roman de leur collection La Bête Noire que je lis. Ragdoll de Daniel Cole est un thriller, qui a connu un vrai succès dans plus de 35 pays et qui est en cours d’adaptation pour une série TV.

En lisant le résumé sur la quatrième de couverture, j’ai tout de suite été intriguée par l’histoire… Un corps assemblé par 6 victimes. Il y’a de quoi être intrigué non ?

Alors, Ragdoll est l’histoire d’un corps découvert par la police londonienne; rien de vraiment alarmant jusqu’à présent sauf qu’il est reconstitué à partir de 6 corps différents… L’inspecteur Wolf Fawkes a été chargé de l’enquête, une enquête éprouvante pour ce flic à la dérive… Puisque, il y’a quelques années, avant ce crime, Wolf, avait attaqué à l’audience un accusé que l’on acquittait, mais que lui savait coupable. D’autant que cet accusé semble être le pivot de cette nouvelle affaire…

J’ai bien aimé l’entrée en matière. On est directement plongé dans l’histoire, preuve que l’écriture et le style de l’auteur sont de qualité. L’intrigue est bien ficelée et du suspens, il y’en a. Les autres personnages sont tout aussi importants, bien construits et qui évoluent au fil de la lecture. Leur profil psychologique est tout aussi intéressant. Tout était bien parti pour que ce soit un coup de cœur… Sauf que, la fin m’a perturbé. Ne pas donner au lecteur les éléments qui lui permettront d’identifier le meurtrier, est une chose que je n’ai pas vraiment apprécié. Je suis resté sur ma faim, la fin a été un peu décevante et c’est vraiment dommage.

Malgré ce bémol, ce fut une lecture palpitante et prenante. L’auteur nous tient en haleine. Je me suis régalée ! Maintenant j’ai hâte de découvrir la série adaptée.  😉

Note : 3.5/5

  • Date de parution : 09/03/2017
  • Éditeur : Robert Laffont
  • Collection : La Bête Noire
  • Nombre de pages : 464

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *